Partenaires

Sorbonne Paris IV CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site

Fascicule 3-4

LES FRÈRES DE SÉRAPION ET LES VOIES DE LA LITTÉRATURE RUSSE DU XXe SIÈCLE
recueil d’articles préparé par Efim ETKIND
publié sous la direction de Catherine DEPRETTO-GENTY

Les slavisants ont toujours bien aimé la confrérie des Sérapions. Fondé en 1921, ce groupe de jeunes écrivains au nom étrange fascinait par son non-conformisme, son réel talent et apparaissait avec le recul comme un des derniers flamboiements de la littérature russe du XXe siècle. Sur la composition du groupe, les informations divergent ; rien d’étonnant pour des écrivains qui se réunissaient de façon informelle dans un des foyers littéraires les plus animés du Petrograd postrévolutionnaire, la Maison des Arts. On retient cependant aujourd’hui de préférence la liste canonique de dix Sérapions, neuf frères et une soeur : les prosateurs K Fedine, Vs Ivanov, V Kaverine, L Lounts, N Nikitine, M. Slonimski, M Zochtchenko, les poètes E Polonskaïa et N Tikhonov, le critique I Grouzdev. Certains rappellent la présence, lors des premières réunions, du tout jeune Vl. S. Pozner, qui gardera ensuite, depuis Paris, des liens épistolaires et éditoriaux avec le groupe ainsi que celle de N. Tchoukovski, sans oublier les "demoiselles". Dans l’entourage immédiat de ces auteurs débutants, on trouve surtout les "maîtres" de l’art d’écrire que sont Zamiatine et Chklovski et la présence bienveillante de Gorki.
La plate-forme du groupe est l’affirmation de l’indépendance de la littérature par rapport à la vie sociale et la proclamation de l’art comme unique valeur, d’où la référence à des modèles littéraires (Hoffmann) et la revendication de l’amitié comme élément fédérateur (la "confrérie"). Les Sérapions venaient, en effet, d’horizons différents, tant sociaux que politiques ; leurs histoires personnelles n’avaient rien de comparable ; leurs goûts et leurs convictions étaient bien dissemblables ; pourtant, un même souci d’exigence et d’innovation artistiques les unissait et ils entendaient démontrer que, sur une base d’amitié personnelle, il était possible de créer ensemble. Par rapport à la politisation généralisée qui gagne la vie littéraire au lendemain de la Révolution, cette position avait de quoi déranger. Elle sera le grief principal retenu contre le groupe, régulièrement accusé d’apolitisme et constituera le point central des attaques de Jdanov, lors de la condamnation de Zochtchenko en 1946.

C. D.-G.

От редакции

  • ARTICLES

OZEROV Lev, Серапионовы братья – кто они такие ?

SLOMOVA Natalia, "С кем же мы, Серапионовы братья ? : документальная история Серапионова братства по страницам архива музея К. А. Федина (texte en russe)

HELLER Leonid, Temps-mouvement, espace-lumière : effet cinéma Zamjatin et la prose des années vingt ZHOLKOVSKY A. K., Zoščenko : médecine et pouvoir

YEFIMOV Igor, Зощенко и Клио : исторические отступления в Голубой книге (texte en russe)

KRASNOSHCHEKOVA Elena, Le frère Aléoute : Vsevolod Ivanov, de l’Est à l’Ouest

IVANOV Vyacheslav Vs., Une pièce peu connue de Vsevolod Ivanov sur Paul Ier, d’après les archives de l’écrivain

ETKIND Alexander, Жить у Кремля и писать не для печати : романы Всеволода Иванова 1930-х годов (texte en russe)

SHCHEGLOV Yuri K., Aspects du mythe soviétique dans les romans de Veniamin Kaverin et principalement dans les Deux Capitaines

ETKIND Efim, Литературное самоубийство Николая Тихонова (texte en russe)

SCHERR Barry, Иля Груздев - биограф Горького (texte en russe)

DEPRETTO-GENTY Catherine, Les Frères de Sérapion et les voies de la littérature russe du XXe siècle : travaux récents et perspectives de recherche


    • Inédits

Письма В. А. Злобина З. И. и Д. С. Мережковским, 1934-1936, publication, commentaires et notes de Temira PACHMUSS (suite)

    • À propos de ...

Lioubimov : la Taganka, sous la direction de Béatrice Picon-Vallin, Paris, CNRS Éditions, par Gérard ABENSOUR

  • CHRONIQUE
    • Nécrologie

René GIRAULT (1929-1999), par Jean-Paul DEPRETTO

    • Thèses

Contribution à l’histoire de la synonymique russe : étude de deux sources, par Raïssa GORBOUNOVA

Le préverbe vy- en russe contemporain : étude sémantique et syntaxique, par Irina SVETSINSKAÏA
(résumé en anglais)

La quête mystique de Vladislav Хodasevič : essai d’interprétation de l’œuvre du dernier symboliste russe, par Emmanuel DEMADRE
(résumé en anglais)

    • Comptes rendus

L’Héritage de Bakhtine, éd. Catherine Depretto, Talence, 1997, par Jean-Claude Lanne

Kuznecova V. S., Дуалистические легенды о сотворении мира в восточнославянской фольклорной традиции, Novosibirsk, 1998, par Galina Kabakova

Stangé-Zhirovova Nadia, Une autre Russie : fêtes et rites traditionnels du peuple russe, préf. Boris Chichlo, Paris, 1998, par Michel Niqueux

Советская деревня глазами ВЦКГПУ-НКВД : документы и материалы, t. 1, éd. Alexis Berelowitch et V. P. Danilov, Moskva, 1998, par Jean-Louis Van Regemorter

Karnoouh Claude, Vivre et survivre en Roumanie communiste : rites et discours versifiés chez les paysans du Maramures, 2e éd., Paris — Montréal, 1998, par Claudio Sergio Ingerflom

Peris Daniel, Storming the heavens : the Soviet League of the militant godless, Ithaca, N.Y. — London, 1998, par Michel Niqueux

Gorizontov Leonid Efremovič, Парадоксы имперской политики : Поляки в России и Русские в Польше, ХIХ - начало ХХ в., Moskva, 1999, par Daniel Beauvois

Du Castel Viviane, Biélorussie : une indépendance à la dérive : un nouveau défi pour l’Europe de demain, Paris, 1999, par Bruno Drweski

Язык и речевая деятельность, Sankt-Peterburg, t. 1, 1998, par Roger Comtet

Mokienko V. M., Sidorenko K. P., Словарь крылатых выражений Пушкина, Sankt-Peterburg, 1999, par Valentina D. Tchernjak

Schaarschmidt Gunter, A historical phonology of the upper and lower Sorbian languages, Heidelberg, 1998, par Jean Kudela

Jackson Timothy L., Tchaikovsky : Symphony No. 6 (Pathétique), Cambridge, 1999, par Walter Zidaric